Le jeu libre

Toutes les compétences de l’enfant (compétences intellectuelles, motrices, relationnelles, sensorielles etc.) ainsi que ses talents, s’exercent à travers le jeu et le plaisir qu’il en retire. Que le jeu soit libre ou dirigé, il fait partie de la vie de l’enfant. C’est l’expression même de l’enfant.

Le jeu libre de l’enfant, seul ou en groupe, contribue au développement, à la créativité et au libre épanouissement de l’enfant. L’enfant apprend ici à se comporter socialement, à décider lui-même du sens qu’il veut donner à ses relations avec l’autre et à régler les conflits qui peuvent survenir.

Objectifs

  • Permettre à l’enfant de développer sa créativité, son imagination et son expression par la découverte de lui-même, des autres et de son environnement.
  • Accompagner l’enfant dans l’appropriation de ses compétences et de ses capacités de vivre, de découvrir et de s’épanouir avec plaisir dans un espace aménagé et stimulant.

Moyens

  • Pour favoriser le jeu libre, les enfants se verront proposer un environnement aménagé et adapté aux différents âges et favorisant leur autonomie. L’aménagement de l’espace en petits coins thématiques (cuisine, construction, repos, bricolage, puzzle etc.) permet à l’enfant de se repérer, de se diriger où bon lui semble et de soutenir le jeu libre.
  • L’accessibilité des jeux offre aux enfants la possibilité de se servir sans qu’ils aient à interpeller l’adulte, trouvant à leur hauteur tout ce qui est sans danger pour eux. L’utilisation des jeux n’est pas figée, les enfants peuvent déplacer les jouets pour construire et développer une idée. Les enfants ont ainsi la possibilité de choisir, de déplacer, de revenir à leur jeu.
  • La sortie au parc Chazière une fois par semaine, pour les grands, doit préparer les enfants de manière ludique à développer une compréhension de la nature. Les enfants ont la possibilité d’expérimenter la nature et faire des expériences en dehors de la crèche. De plus cette sortie permet aux enfants de vivre leurs besoins de bouger et de découvrir des choses différentes. Sans se presser, les enfants pourront découvrir à leur rythme le nouvel environnement.
  • Aussi, au parc les enfants apprennent à respecter des règles, comme par exemple obéir à l’appel d’un adulte, traverser correctement la rue et ne pas quitter le terrain de jeu prédéfini. Sur place, les enfants retrouvent des rituels comme la « ronde » pour se dire bonjour et pour organiser la matinée ou le petit lutin du parc.
  • L’enfant doit sentir que l’adulte est présent pour être rassuré, pouvoir évoluer dans l’espace avec plaisir et explorer le monde. l’adulte est disponible mais n’intervient pas pour diriger les modalités d’expression de son imagination. Il porte un regard attentif, intéressé et rassurant sur le groupe d’enfants. Certains ont besoin d’être porté du regard pour évoluer dans le groupe ; alors l’adulte soutient, encourage et félicite. Cette présence demande un réel investissement de la part de l’adulte et une attention particulière.

Déroulement

Pendant le jeu libre, les adultes laissent aux enfants la possibilité de choisir leur activité et de décider par eux-mêmes du sens et de l’utilisation qu’ils veulent conférer aux jouets. Les enfants choisissent avec qui ils veulent jouer ou s’ils veulent observer en restant à l’écart du groupe, dans le respect des règles établies pour le groupe.

L’adulte intervient quand cela est nécessaire. Dans un premier temps, il est important que les enfants puissent régler seuls leurs petits différends de façon autonome. Les adultes peuvent intervenir en les soutenant, en essayant de trouver des solutions avec les enfants pour les aider à régler le conflit et éviter qu’il se reproduise par l’utilisation de réponses ajustées. L’équipe s’appuie pour cela sur le contrat avec des règles énoncées, et par exemple sur le baromètre des sentiments chez les grands. L’adulte a confiance en l’enfant pour solliciter sa collaboration.
Il reste à la disposition de l’enfant, répond à ses sollicitations et peut favoriser les relations entre les membres du groupe, enfants et adultes.

L’observation de ces temps de jeux libres est très importante. L’adulte peut ainsi mieux connaître l’enfant, les étapes de son développement, ses goûts, sa position et son comportement dans le groupe, ses compétences etc. Cela permet de nourrir les transmissions et favorise la compréhension de certaines situations pour aider l’enfant si besoin est.
Les enfants participent au rangement avec l’adulte qui anime. Une comptine spéciale est chantée par tous dans ces moments de transition. L’adulte peu aussi choisir une musique pour créer une ambiance ludique afin de passer à une autre activité.