Le sommeil et le repos

Le sommeil est un besoin fondamental, il permet à l’enfant de récupérer et de grandir. Les temps de repos favorisent la détente pour investir une nouvelle période de la journée.
Au-delà de la réponse aux besoins biologiques, le sommeil de qualité participe à la confiance en soi, à la capacité de se contrôler, de profiter des apports du reste de la journée.

Objectifs

  • Respecter le plus possible le rythme de sommeil de l’enfant et favoriser les conditions propices à l’endormissement et à un sommeil de qualité.
  • Favoriser les transitions de l’endormissement et de réveil.

Moyens

L’espace sommeil est aménagé pour favoriser la qualité du sommeil et respecter le rythme de chacun (lumière douce, lit avec doudou, etc.)
Pour les nouveaux arrivants, les professionnels prennent tout le temps nécessaire (bras, berceuses, histoires, etc.) pour que les enfants s’habituent à leur nouvel environnement et aient un souvenir positif du dortoir, afin de pouvoir y revenir sans crainte.
Des moments de sieste collective sont prévus. L’équipe reste cependant très attentive aux besoins individuels et au rythme de sommeil de chaque enfant au sein du cadre collectif, surtout pour les tout-petits. Pour cela, l’équipe s’appui sur son observation et sa connaissance de l’enfant pour déceler les signes annonciateurs de sommeil (bâillements, pleurs, câlins, pouce, etc.) et coucher l’enfant afin de respecter son cycle de sommeil. Le professionnel dit à l’enfant qu’il va se coucher car il semble fatigué, et propose à l’enfant de le déshabiller ou de se déshabiller seul en l’accompagnant dans ses gestes, si besoin est.
Des activités calmes sont mises en place pour ceux qui ne dorment pas ou se réveillent progressivement. Un espace « temps calme » est aménagé à cet effet chez les grands.
Bien sûr, comme pour les repas, l’utilisation des locaux et l’organisation de la journée représentent parfois des contraintes pour certains enfants, mais, en règle générale, l’objectif est de s’adapter à l’enfant dès que cela est possible.

Déroulement

L’équipe veille à assurer la sécurité affective de l’enfant nécessaire à son endormissement. L’adulte le met en confiance. La connaissance de ses rites d’endormissement et de ses habitudes de vie glanés auprès des parents permet d’adapter au mieux le couchage. L’adulte rassure, s’appuie sur sa connaissance du rythme et des besoins de l’enfant pour adapter sa présence et son type d’accompagnement.
L’équipe propose des temps de transition avant la sieste. La préparation se déroule en plusieurs temps (change, déshabillage, doudou etc.). La création d’un temps calme peut constituer un repère dans le déroulement de la journée et dans la succession des temps forts au sein de la crèche. Chez les grands, certains restent juste en temps calme.
Un enfant qui se réveille peut sortir du dortoir et investir tranquillement l’espace de jeux.
Après concertation avec les parents, un enfant peut être réveillé après une sieste raisonnable afin qu’il puisse s’endormir le soir. Cela se fera doucement et en dehors de la phase de sommeil profond. Des tâtonnements seront proposés au fur et à mesure pour ne pas crisper la situation.